Tél. : 02.31.21.07.79
Chambre d'hôte plages du débarquement arromanches courseulles sur mer Bayeux Normandie calvados
Chambre d'hôte plages du débarquement arromanches,courseulles sur mer,Bayeux,Normandie calvados 
Chambre d'hôte plages du débarquement arromanches courseulles sur mer Bayeux Normandie calvados
La Bataille de Normandie
Les phases essentielles

1.Les préparatifs du débarquement :
C’est en 1943 à la conférence de Québec qu’a été prise la décision de tenter au printemps de 1944 sur le continent Européen une grande opération de débarquement baptisée (OVERLOD) Un débarquement sur le rivage de basse Normandie bien moins fortifié que celui du Pas de Calais ou les Allemands croyaient au débarquement . Les alliés disposaient de l’avantage de la surprise. Faute d’un grand port ; Nous avions prévu de mettre en place deux ports artificiels, l’un en face d’Arromanches l’autre en face d’Omaha Beach dans le secteur Américain. L’aviation et la marine étaient chargées juste avant la mise à terre des premières troupes de procéder à un bombardement des ouvrages du Mur de l’Atlantique.

2.Le jour J. :
Le débarquement commençait dans la nuit du 5 au 6 Juin par le largage de trois divisions aéroportées aux deux ailes du front Les parachutistes Américains dans le secteur de Sainte Mère ’Eglise et les Britaniques dans celui de Ranville consistaient à s’emparer de certains points clefs. Quelques rangers réussissaient à capturer la position fortifiée de la pointe du Hoc. Au même moment entre 6H30 et 7H30 débarquement par mer sur les cinq plages prévues. 135000 Hommes et environ 20 000 véhicules. Même si les objectifs fixés au soir du jour J. n’étaient pas atteints dans l’ensemble l’opération était un succès. Les pertes étaient inférieurs aux prévisions sauf à Omaha Beach. Il restait maintenant à joindre les cinq plages d’assaut et faire face à la contre attaque Allemande.

3.Juin et Août 1944 :
Après avoir réuni les cinq plages et constitué une solide base de départ de 80Km de long, les alliés passèrent à la réalisation de leur plan. Pendant que les Britaniques faisaient pression en direction de Caen et attiraient les divisions blindées Allemandes autour de la capitale basse Normandie , les Américains afin d’isoler la péninsule du Cotentin s’élancèrent de Utah vers Barneville et Cherbourg ; qu’ils prirent le 26 Juin. Ils tentèrent ensuite de percer les lignes de défenses Allemandes vers le sud pendant qu’à l’autre extrémité du front les Britaniques s’efforçaient de dégager Caen. La deuxième quinzaine du mois de juillet devait apporter trois bonnes nouvelles , la libération de Caen, la prise de Saint lô et le début de la percée vers le sud. Après avoir vraiment essayé d’isoler une partie de l’armée de Patton, les Allemands dont la résistance faiblissait,entreprenaient un mouvement de retraite en direction de la Seine. Dans une grande manœuvre en forme de tenaille, Britaniques ,Canadiens, Polonais, Américains et Français de LECLERC venant d’Alençon capturaient dans la poche de Falaise une partie des deux armées Allemandes. La bataille de Normandie s’achevait le 21 Août 1944. Les alliés venaient de remporter leur première victoire sur le continent. Trois jours plus tard ils franchissaient la Seine et entraient dans Paris.